fbpx

Les solutions naturelles contre les migraines et maux de tête

Naturopathie

Les migraines ou maux de tête entraînent des douleurs qui reviennent régulièrement et altèrent la qualité de vie. Ils peuvent s’accompagner d’une aura, de nausées, de vomissements, d’une intolérance à la lumière ou au bruit.

Si tu es sujette à ces maux, il est important d’être à l’écoute de ton corps afin de discerner leurs signes avant-coureurs et anticiper leurs conséquences. 

Les causes des maux de tête sont diverses. Ils peuvent être la conséquence de troubles digestifs, de stress, des cycles menstruels, de manque de sommeil ou d’exercice physique, etc.

Quelles sont les différentes causes qui déclenchent les maux de tête ? Quelles sont les solutions naturelles pour les soulager ?

Découvrons-le ensemble dans cet article.

Les différentes causes

Les troubles digestifs

Plusieurs symptômes peuvent témoigner d’un foie fatigué, engendrer un ralentissement hépatique, ce qui peut provoquer des maux de tête : la constipation, le ralentissement du transit, la pullulation bactérienne dans l’intestin ou une pullulation fongique…

Un déséquilibre des hormones

Un ralentissement de la glande thyroïde

La glande thyroïde synthétise deux hormones : T3 et T4, qui sont les hormones thyroïdiennes. Et s’il y a un ralentissement, des maux de tête peuvent apparaître.

Un déséquilibre d’hormones sexuelles 

Ce dérèglement peut aussi provoquer des maux de crâne. C’est notamment le cas juste avant les règles, lorsqu’arrive le fameux syndrome prémenstruel (SPM).

L’alimentation

L’alimentation compte environ pour 1/4 des cas. Plusieurs aliments peuvent donner des maux de tête : le café, les repas trop gras, le gluten, les œufs, le fromage, le vin blanc, le chocolat, etc. Également les aliments qui contiennent des sulfites. Des intolérances à certains aliments peuvent aussi provoquer des maux de tête. 

Le manque de sommeil et d’exercice physique

Le manque ou l’excès de sommeil est aussi un déclencheur du mal de tête.
L’exercice physique est au moins aussi important que l’alimentation. Il est inutile de mettre en place une alimentation équilibrée et saine, si il n’y a pas assez d’activité physique. Les recommandations officielles sont de 150 minutes par semaine. C’est le minimum ! Ce qui équivaut à environ 3 fois 50 minutes par semaine.

Le stress

Le stress est aussi un facteur déclenchant des maux de tête. La céphalée peut survenir suite à un stress accru, au travail par exemple. Lorsqu’on est stressé, les muscles du cou, des épaules ou du dos et la douleur peut remonter par les nerfs du dos jusqu’à la tête.

Le jeûne

Cela arrive sans forcément partir en jeûne prolongé sur des jours entiers. Mais quand on rate le petit déjeuner ou si on n’a pas pris le temps de déjeuner le midi, on peut avoir des maux de tête. Là encore, c’est un signe que le foie est fatigué et au ralenti.

Les appareils

Les appareils électromagnétiques, l’excès d’ordinateur, de téléphone … peuvent aussi impacter les troubles au niveau des maux de tête. 

Les solutions naturelles

Se relaxer

En temps de crise, au lieu de prendre une aspirine, on peut tenter de se relaxer. Cela peut être facile à dire. Néanmoins, cela peut se faire de différentes façons. Tu peux écouter des méditations guidées sur YouTube qui vont t’aider à te décontracter, à te relaxer et également à te focaliser sur ta respiration.

Tu peux aussi faire de la sophrologie de substitution sensorielle. Tu peux imaginer la sensation opposée à la douleur : la fraîcheur, la légèreté, etc. Ce sont des sensations qui vont atténuer les maux de tête. 

Tu peux également utiliser des huiles essentielles, notamment l’huile essentielle de menthe poivrée. Je te conseille d’en mettre deux gouttes dans une cuillère à soupe d’huile végétale. Tu mélanges et tu te l’appliques en massage sur les tempes. Le fait de la mettre dans de l’huile végétale va permettre d’avoir une action plutôt locale. Si tu mets l’huile essentielle directement au niveau de tes tempes, cela va rentrer au niveau de la circulation sanguine et va avoir une action globale. La sensation de fraîcheur au niveau de la tête est recherchée donc les tempes sont particulièrement efficaces.
Tu peux aussi utiliser l’essence de citron, notamment très utile pour le foie. Cette essence n’est pas acide puisqu’elle est faite uniquement avec des zestes de citron. Pour ce faire, tu prends une goutte soit dans une cuillère à soupe d’huile d’olive, soit dans une petite bouteille d’eau. Il faut bien secouer pour essayer de mélanger la goutte d’huile essentielle de citron, puis la boire. Soit avec l’huile essentielle de citron, soit avec de l’eau faiblement minéralisée.

Tu peux aussi prendre du magnésium, ce qui va aider à décongestionner la tête. Tu peux faire une douche rectale si tu constipée. Tu peux retrouver la méthode pour utiliser la douche rectale dans une de mes vidéos YouTube sur la constipation.
 

Enfin, tu peux simplement faire un bain de pieds chaud. Tu as besoin d’une bassine, d’eau et un endroit où t’asseoir, si possible le canapé. En mettant tes pieds dans l’eau chaude, tu vas attirer le sang au niveau des pieds, ce qui va te permettre de décongestionner ta tête.

Les nutriments essentiels

En dehors de la crise, je te conseille d’appliquer un certain nombre de choses pour t’aider à réguler et que tu aies de moins en moins de maux de tête. 

Le magnésium, sous la forme de complément alimentaire bisglycinate de magnésium (avec de la taurine et les vitamines du groupe B) va permettre de te soulager.
Ensuite, les plantes comme le Ginkgo biloba, le marronnier d’Inde ou le châtaignier vont aider à améliorer la circulation. Le Ginkgo biloba va notamment permettre d’améliorer la circulation au niveau cérébral. Et puis, il y a l’ubiquinol, la Coenzyme Q10, qui aident également à calmer les maux de crâne.

L’alimentation

Je te conseille d’éliminer un certain nombre de choses : le gluten, les produits laitiers, aspartame, édulcorant, charcuterie, etc. Évite aussi ce qui contient de la tyramine, comme la sauce soja, l’alcool et le chocolat.

L’exercice physique

L’exercice physique est très important. La pratique régulière d’un sport permet de diminuer la fréquence des crises.

L’hydrothérapie

Les bains chauds vont t’aider à équilibrer le stress. Et si tu crains d’avoir mal à la tête avec le bain chaud, mets tout simplement un gant de toilette frais sur le crâne, un bandeau ou une petite serviette. 

La détox du foie

Il y a un lien très fort avec le système digestif, que ce soit au niveau des intestins et du foie. Comme tout ce qui est dans les intestins remonte au niveau du foie, il est très important de s’occuper des deux. Mon conseil est de faire une cure d’assainissement des intestins et une cure de détox hépatique. En faire régulièrement est très important. 

Pour plus d’informations, voici ma vidéo YouTube :

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pourriez aimer lire :