fbpx

Quelle alimentation adopter pour lutter contre les douleurs articulaires ?

Naturopathie

Près de 50 % des français souffrent de douleurs articulaires. Mal de dos, arthrite, arthrose, etc. Ces troubles sont malheureusement de plus en plus répandus. Malgré tout, ces douleurs sont très handicapantes à vivre au quotidien, que ce soit au niveau des douleurs provoquées ou de la perte de mobilité. Plusieurs causes possibles à ces douleurs articulaires existent : l’âge, le stress, un déséquilibre de la flore intestinale, un dérèglement hormonal…

Il n’existe pas de solution miracle contre la destruction de la structure articulaire et les douleurs associées. Mais favoriser une alimentation saine peut permettre de ralentir l’évolution de certaines maladies articulaires et d’en atténuer les effets.

Quelle alimentation peut-on alors adopter pour limiter ces douleurs ? Au contraire, quels sont les aliments à limiter ?

Dans cet article, je te donne également des conseils pour te supplémenter en plantes et en nutriments.

Quelles sont les causes des douleurs articulaires ?

L’âge

On parle souvent de l’âge. Effectivement, lorsque l’on prend de l’âge, on a tendance à avoir un davantage de douleurs articulaires. Malheureusement, nous serons tôt ou tard tous concernés !
Néanmoins, en agissant sur l’ensemble des causes, il est possible d’échapper à ces douleurs malgré les années qui passent.

Le sport à haute intensité

Du sport pratiqué à haute intensité pendant de nombreuses années peut provoquer des traumatismes répétés. Cela peut aussi être des mouvements qui ont été répétés, comme les troubles musculo-squelettiques. Peut-être par rapport au travail, le fait de porter des charges lourdes, etc. Toutefois, je te conseille de pratiquer une activité physique quotidienne à intensité modérée comme la marche pour prévenir ces douleurs articulaire.

Le poids

Le poids joue aussi beaucoup. Plus on est en surcharge pondérale, plus il y a du poids qui pèse sur les articulations et cela peut favoriser ces douleurs articulaires. Pour prévenir les douleurs articulaires, il est recommandé de perdre du poids pour éviter de surcharger les articulations.

Le stress

Le stress est une des causes les moins connues. Souvent, ce n’est pas la seule cause mais cela peut être la petite goutte d’eau qui fait déborder le vase. Il peut s’agir d’un stress qui a été subi pendant de nombreuses années. Et dans ce cas, le corps a du mal à se rééquilibrer.

Un déséquilibre de la flore intestinale

Tu te demandes comment ton ventre et tes articulations peuvent être liées ? C’est simple, tout part des intestins ! Il est donc important d’en prendre soin. Il peut y avoir par exemple un déséquilibre de la flore intestinale qui s’appelle une candidose chronique. C’est une pullulation fongique (de champignons) dans la flore intestinale, qui contient un certain nombre de virus, bactéries, champignons, levures… Et ce champignon, pour diverses raisons, prolifère. Cette prolifération le rend dangereux sauf lorsqu’il grossit, où il peut émettre une trentaine de toxines. Ces toxines disséminées dans tout l’organisme, peuvent alors être à l’origine de douleurs articulaires. 

Dérèglement hormonal

Je parle souvent de la thyroïde et ce n’est pas pour rien. C’est parce que c’est un vrai chef d’orchestre de toutes tes hormones et un ralentissement des hormones thyroïdiennes peut provoquer des douleurs articulaires. Malheureusement, un ralentissement de la thyroïde n’est pas forcément visibile à la prise de sang. Là encore, ce sont les symptômes qui sont les plus importants : prise de poids, fatigue, constipation, frilosité…

L’alimentation

Notre organisme aime lorsque tout reste stable. Tu as une température et un pH sanguin qui sont plutôt stables (entre 7,35 et 7,45). Le pH est ce que l’on appelle le potentiel hydrogène. C’est ce qui permet de savoir si une solution est acide ou basique. Quand c’est acide, c’est inférieur à 7. Quand c’est basique, c’est supérieur à 7. Et s’il est neutre, le pH est équivalent à 7. Certains aliments sont acides ou en tout cas vont apporter des acides. Cela va faire diminuer le pH sanguin. L’organisme va être obligé de tamponner avec des bases pour réguler tout pH corporel.

Le problème est que cette addition acide + base est une réaction qui donne de l’eau + des sels. Ces sels sont des petits cristaux qui vont se coincer dans les endroits où ça circule le moins : le coude, les genoux, les orteils, etc.

C’est cette alimentation qui t’apporte trop d’acidité, qui peut être également à l’origine de tes douleurs articulaires.

Les aliments à favoriser

Parmi les aliments qui vont aider l’alcalinisation du terrain, on trouve tous les légumes verts, qu’ils soient crus ou cuits. Ils sont à intégrer à chaque repas. Les fruits doux comme la pomme, la poire, la pêche, etc. Les huiles vierges de première pression à froid de qualité biologique. Les jus de légumes, super aliments pour aider à rééquilibrer le terrain acide ! Les oléagineux : noix, noisettes, amandes, etc.

Les farineux : pomme de terre, patates douces, châtaigne … Les algues d’eau douce (spiruline) et les algues de mer (Nori, Dulse…). Les graines germées sont aussi des super aliments qui te seront très efficaces dans ce combat contre les douleurs articulaires.

Les aliments à limiter

Parmi les aliments qui sont à limiter et acides, on trouve tous les fruits acides comme les baies rouges, les agrumes, la rhubarbe. Ils ne sont pas à supprimer mais à limiter. Il y a certains légumes qui sont acides, comme la tomate cuite, les épinards cuits, l’oseille, le cresson, les olives vertes. Tu le sens bien au niveau du goût, ces aliments vont t’amener un petit peu d’acidité en bouche. Le vinaigre et les condiments également. Sauf le vinaigre de cidre !

Certains aliments ne sont pas forcément acides au goût mais vont générer de l’acidité lorsqu’on va les manger : le thé, l’alcool, le café, le chocolat, le vin, la viande rouge, la charcuterie, les fruits de mer, les graisses animales. Tout ce qui est sucre également, les céréales raffinées, les pâtes blanches, le riz blanc, etc. Ils sont pourvoyeurs d’acides. Le gluten, que l’on retrouve dans les céréales SABO : seigle, avoine, blé, orge. Et les produits laitiers de vache qui sont à supprimer si tu veux avoir des articulations qui fonctionnent bien. 

Les plantes et les nutriments qui vont aider à gérer les douleurs articulaires

Deux plantes fonctionnent très bien sur les douleurs aux articulations : la Boswellia Serrata et l’Harpagophytum. Des micronutriments vont aussi aider : la Silice et les Oméga 3, l’huile de Krill, le MSM, la Chondroïtine, la Glucosamine.

Si tu ne changes rien à ton alimentation et à ton hygiène de vie, un complément alimentaire ne sera malheureusement pas assez  efficace. Si tu as un choix à faire, je te conseille d’abord d’améliorer ton alimentation, de limiter les produits acides et de favoriser les produits basiques. 

Pour plus d’informations, voici ma vidéo YouTube :

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pourriez aimer lire :