fbpx

Stress, dépression, fatigue : comment la naturopathie peut aider ?

Gestion du stress

Souvent, on dit que le naturopathe est le médecin des plantes. Ce n’est pas tout à fait ça. 

La naturopathie est un ensemble de techniques naturelles qui visent à renforcer l’organisme, mais aussi à équilibrer le système nerveux. Le naturopathe connaît très bien le fonctionnement de l’organisme. Il sait quels sont les mécanismes du stress et quelles sont les solutions à mettre en place. 

La naturopathie est donc tout à fait indiquée en cas de stress, de dépression, mais également de fatigue. 

Mais qu’est ce que le stress ? De quels nutriments a-t-on besoin pour que notre système nerveux fonctionne bien ? Quels sont les aliments et les plantes à privilégier pour lutter contre la fatigue ? 

A travers cet article, découvrons ensemble toutes les réponses à ces questions.

Le stress

Un système nerveux solide

Le stress est une réaction physiologique qui est complètement normale. Elle nous permet de nous adapter à une situation. Nous avons besoin de stresser. L’absence de stress, c’est la mort. Le problème, c’est quand on stresse trop ou de manière chronique, c’est-à-dire sur des périodes qui sont très grandes, où il n’y a pas de phases de repos.

Et dans ce cas, des effets indésirables vont apparaître. Alors, la naturopathie emploie des techniques de relaxation, mais également de sophrologie et de respiration afin de limiter le stress. 

Pour diminuer le stress, le système nerveux doit être bien équipé. Être plus armé lui permettrait d’être moins stressé ou d’avoir moins d’effets négatifs. On dit souvent que le stress, c’est dans la tête, mais non, ce n’est pas seulement dans la tête. 

Les nutriments pour un bon système nerveux 

Il faut un certain nombre de nutriments dans l’organisme pour que le système nerveux fonctionne bien et que le stress soit le plus adapté possible. Pour cela, il faut des nutriments comme le magnésium, les oméga 3, mais également la vitamine D. Qui de mieux que le naturopathe, qui allie à la fois l’alimentation et la micro nutrition qui pourra t’aider sur ce sujet ? En effet, le naturopathe utilise un certain nombre de plantes et d’huiles essentielles qui pourront aider à mieux gérer le stress.

Les plantes
Une des plantes les plus efficaces pour gérer le stress est l’ashwagandha. Il en existe d’autres, dites des plantes adaptogènes, qui permettent de mieux s’adapter à la situation afin de limiter le stress. 

C’est avec tout un tas de solutions, un programme complet que le naturopathe pourra proposer de 

mettre en place des solutions efficaces et sur le long terme.

La dépression

Les inhibiteurs de recapture de sérotonine (IRS) 

Si on a trop de stress, on peut aussi aller vers une pathologie plus grave, la dépression. 

La naturopathie peut aider à sortir de cet été dépressif en mettant en place le traitement allopathique qui est réservé aux dépressifs, les antidépresseurs. Généralement, ce sont des molécules dites IRS, qui sont des inhibiteurs de la recapture de sérotonine.

Qu’est-ce que la sérotonine ? 

La sérotonine est un neurotransmetteur, c’est-à-dire un messager chimique qui va parler au cerveau pour lui dire d’être beaucoup plus serein. Elle est naturelle et synthétisée par l’organisme, et permet de devenir plus serein. Au lieu de donner des inhibiteurs de recapture de sérotonine, le naturopathe peut également s’intéresser au fonctionnement de l’organisme. La sérotonine est synthétisée à 95% dans un intestin qui est sain. Il va donc s’assurer que la sérotonine y est bien synthétisée en prenant soin de l’intestin, et en s’occupant des soucis digestifs s’il y en a. 

Le Griffonia

Le naturopathe peut également donner une plante qui s’appelle le Griffonia, qui contient le précurseur de la sérotonine. Ce sera tout aussi efficace et permettra de travailler sur un programme global afin d’éviter de ne donner qu’un médicament. 

L’alimentation

Le précurseur de la sérotonine est le tryptophane, qu’on doit retrouver dans les aliments. Il est donc nécessaire d’aider au niveau de l’amélioration de la digestion et de l’alimentation. L’alimentation doit donc être également investiguée afin de savoir si on mange assez de tryptophane. 


Il est très important à la fois de s’occuper du physique, du corps, mais également de l’esprit. Les deux sont liés et on doit pouvoir agir sur les deux pour pouvoir avoir des résultats.
Les soucis anxio-dépressifs sont très liés aux soucis digestifs. Il est donc très important de s’occuper de ses intestins.

La fatigue

Le manque de cortisol

Le sujet de la fatigue est un vaste sujet. La fatigue peut arriver, par exemple quand on a trop de stress. Lorsque l’on stresse, on sécrète du cortisol. Mais au bout d’un moment, ce cortisol s’épuise et l’organisme aussi.

Trop de cortisol n’est pas bénéfique pour l’organisme. Il y a des effets sur le long terme qui sont indésirables. Mais le manque de cortisol est aussi délétère et c’est ce qui peut provoquer une fatigue chronique, c’est-à-dire une fatigue qui dure, où il n’y a pas de causes apparentes.

Il y a un certain nombre de symptômes qui mettent en évidence un manque de cortisol : l’envie d’aliments salés, sucrés, ou très gras, une baisse de libido, des difficultés à gérer le stress, de l’anxiété, des troubles de la mémoire et de la concentration, des troubles cutanés, etc. Le cortisol peut être dosé soit au niveau de la salive, soit au niveau des urines. Le médecin peut tout à fait prescrire une ordonnance pour savoir où en est le cortisol. 

D’autres pistes

En naturopathie, on va aussi essayer de comprendre d’où vient cette fatigue. Cela peut-être dû au manque de cortisol, mais il peut y avoir d’autres causes. Notamment une muqueuse de l’intestin qui n’est pas suffisamment imperméable, où des nutriments vont passer et ne seront pas absorbés et assimilés. On appelle cette pathologie l’hyperperméabilité intestinale.

Cela peut aussi être le cas d’un foie fatigué, d’un ralentissement de la glande thyroïde, d’un ralentissement hormonal, de carences en vitamines, etc. 

Grâce à un bilan approfondi, des analyses urinaires, des tests, des réponses à des questionnaires, le naturopathe aidera à comprendre les dérèglements du métabolisme et donnera des conseils pour aller mieux. Ainsi, il pourra utiliser différentes pratiques, telles que la gestion des émotions, l’exercice physique, la micro nutrition, les nutriments, les huiles essentielles et tout un tas de solutions qui sont aujourd’hui documentées ou liées à des études scientifiques.

Pour plus d’informations, voici ma vidéo YouTube :

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pourriez aimer lire :